16 février 2008

crève coeur

976974976

Mais si tu crois un jour que tu m'aimes, n'attends pas un jour pas une semaine, car tu ne sais pas où la vie te mène, viens me retrouver.....


Comme je l'ai dit dans un précédent post, j'ai récemment vécu ma première grande déception amoureuse. Sauf que c'était avant cela mon meilleur ami oups! Voila trois mois que je me débattait pour oublier tout ça, et je dois avouer que j'avais fermement décidé de tirer un trait sur quasiment huit ans de ma vie. Et hier j ai cédé. Il a, à de nombreuses reprises, essayé de me contacter; sans aucune réponse de ma part. Et, j ai cédé à une dernière provocation. Résultats: environs 40 textos de règlement de compte pour finalement aboutir à ce que l'on se revoie. Oui mais... uniquement en tant qu'ami. Et ouai, je lui manque mais pas de la façon dont j'espérais. Alors me voilà bien repartie pour morfler. En réalité, je serai officiellement fixée lorsqu'il aura répondu à mon message de ce soir, ou je lui demande sans détour de clarifier la situation.

Sauf que ça fait déjà deux heures que j'ai les yeux fixés, collés, rivés, englués... sur mon téléphone et toujours pas de réponse. Hors de question que je l'appel, donc je ne peux pas savoir si il l'a lu ou pas. C'est toujours comme ça de toute façon chaque fois qu'on attend une réponse importante faut toujours que ça traîne. Sans le stress ou serait l'intérêt??
N'empêche que si c'est pour se prendre une belle claque dans la gu**le, je préférerai le savoir tout de suite. J'ai beau faire, malgré toute ma rationalité, je ne peux pas m'empêcher d'espérer. Mais généralement, à chaque fois qu'une situation comme celle ci se produit, je suis toujours celle qui morfle. J'ai beau faire, je crois que personne ne m'a jamais vraiment aimé. On m'apprécie, à la limite on peut m'adorer parce que je suis gentille rigolote blablabla, mais je n'ai jamais encore eu la chance de tomber sur quelqu'un qui m'aime vraiment, qui serait prêt à tout pour être avec moi, qui prenne soin de moi, qui me chouchoute... Et franchement, s'il m'entend quelque part, faudrait qu'il songe à se manier le train pour rappliquer. Parce que je suis peut être encore jeune, mais  les années passent vite, y a qu'à voir je vais déjà franchir le cap des 23 ans dans moins de deux mois!

Bref pour résumer, j'attends de me faire briser le coeur une deuxième fois de façon très officielle ce coup ci, ou le contraire, mais si je devais pronostiquer je dirais que c'est du 98% pour vider le rayon kleenex du supermarché et 2% pour vivre une belle histoire. Et le pire dans tout ça, c'est que me lorsqu'il me dira que c'est terminé (ce qu'il va faire), on va continuer à se voir, à dormir ensemble lorsqu'il viendra chez moi (chacun son cô of course), à faire tout un tas de chose... parce que bien sure en tant qu'amie je suis hyper importante! Si après tout ça je ne gagne pas l'oscar de la gourdasse de l'ane c'est à n'y rien comprendre!!!!!!

Posté par columbia à 00:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur crève coeur

    ces mecs... ces cons!

    Beh j'ai vécu une histoire à peu prêt similaire...

    C'était mon ami à la base... on s'était mis ensemble depuis un an + ou -.

    Je me décide à lui dire que je l'aime (après un an)et il me plaque comme un merde et ne me garde même pas la place "d'amie". Je tenais énormément à lui, et du jour au lendemain, il disparaît de ma vie

    C'est drôle... on a tous à peu prêt les mêmes comportements dans ces situations! "Non c'est pas à moi de lui donner des nouvelles la première" et on reste scotcher à son téléphone... pour finalement recevoir un message de SFR et de leur offre gténial du moment (déception).

    Les relations humaines sont tellement compliquées alors qu'elle pourraient être si simple.

    Posté par Lili, 19 février 2008 à 10:03 | | Répondre
Nouveau commentaire